Recyclage : une déchetterie aux allures de supermarché

Imaginez une déchetterie qui met en rayons, comme dans un grand magasin, les objets jetés par d'autres. Le modèle, inédit, vient de Vayres (Gironde).

France 2
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Ne l'appelez plus déchetterie : c'est un supermarché d'un nouveau genre. Une ancienne déchetterie classique, complètement transformée, ressemble désormais à une grande surface : le design et les panneaux indiquent chaque rayon. Mais, ici, rien n'est vendu, tout est gratuit : chacun peut venir déposer des objets et matériaux ou en récupérer.

160 passages par jour en moyenne

À l'entrée, il faut montrer sa carte d'adhérent pour faire de belles découvertes, comme une armoire ou des jouets toujours en bon état. L'espace de 5 000 m² est financé par la taxe d'enlèvement des ordures ménagères de 138 communes, du Libournais et de Haute-Gironde. Coût total : 2,2 millions d'euros. Deux ans et demi après l'ouverture du site, les premiers objectifs sont atteints : un taux de déchets enfouis inférieur de 15% par rapport à l'ancienne déchetterie et un changement progressif des mentalités. Côté fréquentation, c'est aussi un succès : 160 passages par jour en moyenne.

Le JT
Les autres sujets du JT
Imaginez une déchetterie qui met en rayons, comme dans un grand magasin, les objets jetés par d\'autres. Le modèle, inédit, vient de Vayres (Gironde).
Imaginez une déchetterie qui met en rayons, comme dans un grand magasin, les objets jetés par d'autres. Le modèle, inédit, vient de Vayres (Gironde). (France 2)