Réchauffement climatique : des conséquences sur la santé des Français

Allergies toute l'année, nouvelles maladies tropicales et stress lié aux catastrophes naturelles à répétition : selon des experts, la santé des habitants du sud-est de la France sera fortement affectée dans les prochaines décennies.  

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Inondation

Selon le groupe régional d’experts sur le climat (Grec), les Français vivant dans la région Provence-Alpes-Côte d'Azur vont être les plus affectés par le changement climatique.

Ces experts redoutent que les catastrophes à répétition ne provoquent un stress post-traumatique chez ces habitants du sud-est de la France. Ce trouble apparaît chez la moitié des personnes exposées à des désastres naturels et peut durer dans le temps : des symptômes ont été observés chez des habitants de Vaison-la-Romaine (Vaucluse) plusieurs années après les inondations qui avaient fait 37 morts en 1992. Ces catastrophes naturelles peuvent aussi activer ou réactiver d'autres maladies, telles que des troubles anxieux, des dépressions ou des addictions.

Une augmentation des allergies

Autre conséquence du changement climatique : l’augmentation des allergies. Quelque 20% des adultes sont allergiques aux pollens, presque deux fois plus qu'il y a vingt ans. Le réchauffement va augmenter la durée de la saison pollinique des graminées. Cela a déjà commencé puisque, depuis 1989, ces pollens progressent de 4,5% par an à Nice.

Les allergies aux acariens devraient aussi progresser. L’augmentation des températures va entraîner celle des moisissures à l'extérieur mais aussi à l'intérieur des habitations.

Des moustiques tigres plus présents

Selon les experts, la chaleur pourrait provoquer la multiplication de bactéries dans les canalisations avant la distribution de l'eau au robinet. Avec l’augmentation des températures, une bactérie comme l’Escherichia coli, à l’origine de gastro-entérites et d’autres infections, pourrait également se développer dans la Méditerranée.

A l'exception des zones montagneuses, la région Paca est envahie par les moustiques tigres. Avec le réchauffement, leur présence ne se réduirait pas à l'été mais pourrait se prolonger sur plusieurs mois. En 2019, pour la première fois en France, un foyer du virus tropical Zika, transmis par ce moustique, a été confirmé dans le Var, avec trois cas autochtones.

Le groupe d’experts interpelle les autorités sur ces futures menaces sanitaires et leur propose des mesures d'adaptation, comme l'aménagement d'"îlots de fraîcheur" en ville, ou encore la prise en charge des personnes vulnérables et précaires, les premières touchées par le réchauffement climatique.

 

 

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.