Le Sri Lanka va interdire l'importation de produits plastiques pour protéger les éléphants

Le plastique est une cause majeure de mort pour les pachydermes, qui les avalent quand ils en trouvent dans les décharges.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des éléphants dans le refuge de Pinnawala au Sri Lanka, le 11 août 2020. (LAKRUWAN WANNIARACHCHI / AFP)

Le Sri Lanka va interdire l'importation de produits plastiques pour protéger les éléphants sauvages et les cerfs qui meurent en les mangeant dans les décharges, a annoncé vendredi 28 août le ministre de l'Environnement. Le plastique est en effet une cause majeure de mort pour les éléphants : des autopsies ont montré que certains animaux en avaient des kilos dans l'estomac après avoir fouillé dans les décharges.

Une législation est donc en préparation pour mettre fin à l'importation de produits plastiques qui terminent dans les décharges, a déclaré le ministre de l'Environnement au Parlement. Elle sera présentée dans les mois qui viennent, selon les officiels. Le Sri Lanka interdit déjà depuis 2017 la fabrication ou l'importation de plastique non biodégradable destiné à emballer les aliments ou les sacs plastiques.

Le ministre a indiqué que les mesures envisagées, qui concernent surtout les jouets et lesustensiles de cuisine, seraient étendues à la production locale, sans donner de calendrier.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.