Le printemps arrive, les allergies aux pollens de cyprès aussi

Avec l'arrivée du printemps, les allergies aux pollens fleurissent. Un Français sur cinq est sensible au pollen de cyprès.

France 2

Arrivés avec un peu d'avance, les pollens de cyprès sont particulièrement virulents. 10% de la population y sont sensibles. À Montpellier (Hérault), une pharmacie croule depuis quinze jours sous les demandes d'antiallergiques. La plupart des régions méditerranéennes ont été placées en alerte rouge, le seuil maximal. La présence dans l'air des pollens de cyprès a triplé ces dernières semaines.

8 mois de cauchemar

Dans un cabinet d'allergologie de Nîmes (Gard), les consultations se suivent et se ressemblent. Pour un patient, aucun doute, le test cutané est sans appel. Il peut envisager une désensibilisation. "Ça dure quelques années, mais si finalement ça peut m'éviter d'être encombré pendant un mois chaque année, je suis soulagé", explique Alexandre Pares, allergique au cyprès. Entre les graminées en avril et l'ambroisie en août, pour les patients allergiques à plusieurs pollens, le cauchemar peut durer huit mois.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les pollens d\'arbres ont déjà fait leur retour (Photo d\'illustration)
Les pollens d'arbres ont déjà fait leur retour (Photo d'illustration) (CHROMORANGE / MAXPPP)