Ile-de-France : les véhicules polluants interdits de circulation à Paris et en proche banlieue mercredi et jeudi

De mercredi 5h30 à jeudi soir, les véhicules les plus polluants n'auront pas le droit de circuler à l'intérieur d'un périmètre délimité par l'autoroute A86.

La tour Eiffel à Paris, dans un nuage de pollution, le 23 mai 2018.
La tour Eiffel à Paris, dans un nuage de pollution, le 23 mai 2018. (JULIEN MATTIA / NURPHOTO / AFP)

Les véhicules les plus polluants seront interdits de circuler, mercredi 25 juillet à Paris et en proche banlieue, dans le cadre de la mise en place de la circulation différenciée en raison d'un épisode de pollution à l'ozone, annonce mardi la préfecture de police de Paris. A partir de 5h30 mercredi et jusqu'à jeudi inclus, l'interdiction de circulation, en vigueur à l'intérieur d'un périmètre délimité par l'A86, concerne les véhicules non classés (pour la plupart, dont l'immatriculation est antérieure à 1997) et les véhicules de classe 4 et 5, selon la classification des vignettes Crit'Air, obligatoires à Paris, précise la préfecture. Seuls les véhicules de la classe 0 à 3 Crit'Air pourront se déplacer dans ce périmètre. Cette mesure "permet de réduire de 32% la part d'oxydes d'azote émise provenant du trafic dans la zone intra A86", affirme la préfecture.

Stationnement résidentiel gratuit

Depuis lundi, la concentration d'ozone en Ile-de-France dépasse le seuil d'information et de recommandation (180 g/m3). "Airparif prévoit de nouveau un dépassement de ce seuil pour mardi avec une prévision comprise entre 180 et 210 g/m³, et mercredi avec une prévision comprise entre 190 et 220 g/m3", détaille la préfecture. L'épisode de pollution est aggravé par les fortes chaleurs enregistrées depuis plusieurs jours en Ile-de-France, dont les huit départements ont été placés mardi en vigilance orange par Météo France en raison de la canicule qui doit durer au moins jusqu'à jeudi matin.

Les mesures de réduction de vitesse de 20 km/h et le contournement de l'agglomération pour les véhicules de plus de 3,5 tonnes, en vigueur depuis mardi dans toute l'Ile-de-France, ont également été reconduites jusqu'à jeudi inclus. La mairie de Paris reconduira les mesures de gratuité du stationnement résidentiel, mis en place depuis lundi et Ile-de-France Mobilités (ex-Stif) activera mercredi le "forfait journalier anti-pollution" (3,80 euros), un ticket qui permet d'emprunter les transports en commun dans toute la région parisienne.