Environnement : de nombreuses plages ferment à cause des algues vertes

En ce début de saison estivale, la prolifération des algues vertes en Bretagne est un sujet d'inquiétude. La mort brutale d'un ostréiculteur à Morlaix (Finistère) serait liée à l'émanation toxique de ces plantes en décomposition. 

FRANCE 3

À Hillion (Côtes-d'Armor), une plage est envahie d'algues vertes. Chaque été, la scène se répète, au grand dam des promeneurs et des touristes. Derrière les barrières, une plage est interdite d'accès depuis deux semaines. Les algues vertes, trop nombreuses pour être ramassées, se décomposent et produisent un gaz : l'hydrogène sulfuré. André Ollivro, coprésident de l'association "Halte aux marées vertes", est alarmé par les relevés qu'il effectue sur les plages.

Les autorités ont lancé un plan de lutte contre les algues

Dans ce même estuaire, il y a trois ans, un corps est retrouvé enlisé dans les algues vertes, mort par asphyxie. Depuis, les plages ferment régulièrement sur ordre des élus locaux. "On se retrouve démunis. Ce n'est pas la commune d'Hillion qui va apporter des solutions à un problème qui dépasse totalement notre commune", déplore Mickaël Cosson, le maire d'Hillion. Depuis 2010, les autorités ont lancé un plan de lutte contre les algues.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une plage de Saint-Michel-en-Grève (Côtes-d\'Armor), envahie d\'algues vertes, le 9 août 2009.
Une plage de Saint-Michel-en-Grève (Côtes-d'Armor), envahie d'algues vertes, le 9 août 2009. (FRED TANNEAU / AFP)