Contraception : suspicion sur des implants

Des femmes s'interrogent sur les effets secondaires d'un implant contraceptif, fabriqué par le laboratoire allemand Bayer.

FRANCE 2

Marielle Klein a décidé de rendre public l'enfer qu'elle a vécu pendant plusieurs années, sans comprendre. Aujourd'hui, elle pense avoir identifié la cause de ses souffrances : une méthode de contraception définitive, l'implant de type Essure fabriqué par le laboratoire Bayer. 646 femmes se sont signalées auprès de l'Agence de sécurité du médicament pour des effets indésirables, causés par l'implant. Elles demandent aujourd'hui des réponses.

Une étude lancée en avril

Le problème est-il lié au nickel contenu dans l'implant ou bien à la façon de le poser ? Le ministère de la Santé opte pour cette deuxième option. Le laboratoire Bayer assure que la sécurité du contraceptif a été assurée par une décennie de recherches. L'Agence du médicament a lancé une étude en avril pour évaluer la sécurité de l'implant. Les résultats seront connus courant 2017.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'implant contraceptif Essure, des laboratoires Bayer, photographié le 21 septembre 2015.
L'implant contraceptif Essure, des laboratoires Bayer, photographié le 21 septembre 2015. (AP/SIPA / AP)