Canicule : le gouvernement reste mobilisé

Pas question pour les ministres et Édouard Philippe lui-même d'être accusés de prendre le nouvel épisode caniculaire à la légère. Alors, ils restent mobilisés.

FRANCE 2

Le gouvernement est sur le pont pour gérer au mieux la vague de chaleur qui accable la France depuis lundi 22 juillet. "On assume de communiquer disait il y a quelques minutes Matignon. Il ne faut pas banaliser ce qui va se passer demain", relate Guillaume Daret, en direct du ministère de la Santé mercredi 24 juillet. C'est un épisode exceptionnel, il y a un risque ajoute même un très proche conseiller d'Édouard Philippe qui estime que "le rôle de l'État est de le dire."

Près de 15 000 morts en 2003

D'autant plus que dans les zones concernées, la plupart des entreprises et des habitations ne sont pas équipées pour faire face à de telles chaleurs. "Alors évidemment, à chacun de ces épisodes revient à l'esprit le souvenir de la canicule de 2003 qui avait fait près de 15 000 morts en France. Le gouvernement de l'époque n'était pas préparé", rappelle le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Edouard Philippe quitte l\'Elysée après le conseil des ministres, le 17 juillet 2019
Edouard Philippe quitte l'Elysée après le conseil des ministres, le 17 juillet 2019 (LUDOVIC MARIN / AFP)