Belgique : le bon élève de l'énergie renouvelable

Des éoliennes à perte de vue, plantées à 30 mètres de profondeur au large d'Ostende. Depuis 10 ans, la Belgique a misé sur le parc éolien offshore.

france 2

La Belgique compte actuellement 318 éoliennes en mer parmi les plus grandes du monde comme l'explique Thierry Alens, directeur des opérations Norther. "Cette éolienne fait 110 mètres de hauteur de nacelle, la pointe au-dessus monte jusqu'à 190 mètres." Les éoliennes en mer ont un atout par rapport à celles sur terre : un vent souvent fort et plus régulier mais pas seulement. Cela permet d'en mettre beaucoup sans "embêter personne et donc d'avoir une très grande densité d'énergie renouvelable sur une petite surface " explique Thierry Alens.  

Des opposants aux éoliennes

Pourtant il y a 10 ans en Belgique comme en France, les éoliennes n'étaient pas au goût de tous. Les pêcheurs prédisaient la mort de leur activité. Aujourd'hui, les bateaux ne peuvent plus naviguer au milieu des éoliennes, mais tout autour la pêche est restée la même qu'avant. Les scientifiques publient un rapport tous les ans sur la zone, et s'inquiètent de la recrudescence d'algues, de plancton et d'oiseaux. Cependant, ils se montrent rassurant sur l'impact des 5 parcs éoliens d'Ostende.

Le JT
Les autres sujets du JT
La première éolienne en mer de France est inaugurée à Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), le 13 octobre 2017.
La première éolienne en mer de France est inaugurée à Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), le 13 octobre 2017. (LOIC VENANCE / AFP)