Baignades : les piscines se réinventent

Pour les piscines, la mode est désormais au naturel. Le chlore est désormais remplacé par des plantes, de l'ozone, et même du sel. 

FRANCE 2
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Une pure et limpide traitée grâce à l'action du sel, de végétaux ou de bulles d'ozone. Des alternatives au chlore, des produits plus naturels. Comment agissent ces nouveaux traitements ? Sont-ils plus efficaces ? Il y a-t-il des précautions à prendre ? Dans cette piscine de Beaune (Côte-d'Or), les baigneurs s'amusent autant dans l'eau qu'à l'extérieur du bassin. Cette petite mangrove, c'est en fait le système de nettoyage de la piscine. Des joncs, des roseaux, des nénuphars. Au total, 19 variétés de plantes pour purifier l'eau.

Diminution des frais d'entretien

L'eau est filtrée une première fois pour éliminer les plus grosses impuretés. Ensuite, les plantes se nourrissent des bactéries, puis l'eau traitée repart directement dans le bassin. Aucun produit chimique n'est ajouté. Résultat : des frais d'entretien deux fois moins élevé qu'une piscine classique.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un canard sauvage dans la petite piscine de l\'enclos de Jalur, un tigre mâle dans le zoo Symbio de Sydney (Australie), janvier 2017
Un canard sauvage dans la petite piscine de l'enclos de Jalur, un tigre mâle dans le zoo Symbio de Sydney (Australie), janvier 2017 (SYMBIO WILDLIFE PARK / YOUTUBE)