Vidéo "Je ne cache pas du tout l'origine sociale de mes parents car c'est une source de fierté"

Publié
Durée de la vidéo : 7 min.
Dans les années 1970, ses parents ont quitté le Vietnam pour s'installer à Paris et débuter une nouvelle vie. Avec sa mère, Thoaï raconte comment il a réussi à travailler dans un monde qui n'était pas le sien : la mode.
BRUT
Article rédigé par
France Télévisions

Dans les années 1970, ses parents ont quitté le Vietnam pour s'installer à Paris et débuter une nouvelle vie. Avec sa mère, Thoaï raconte comment il a réussi à travailler dans un monde qui n'était pas le sien : la mode.

Thoaï a 38 ans et travaille dans la mode. "C'était pas forcément la carrière qui m'était destinée parce que je viens d'un milieu plutôt très populaire", confie-t-il. Mais grâce à sa mère, il a gravi les échelons "un à un". D'origine vietnamienne, les parents de Thoaï sont arrivés en France dans le milieu des années 1970 et se sont débrouillés rapidement pour trouver une activité professionnelle. "Mon père, d'abord mécanicien, puis caissier. Ma maman est devenue rapidement manucure", raconte-t-il.

Un événement qui change tout

Un jour, un événement change radicalement la vie du garçon : sa mère rencontre une de ses clientes, alors principale d'un collège du 13e arrondissement de Paris. "C'était pas un collège prestigieux mais c'était un bon collège. Il y avait de bons élèves, de bons professeurs", raconte Thoaï qui finit par l'intégrer.

Dans ce collège, sa vie bascule car tous les professeurs sont "disponibles" et lui "expliquent ses choix" notamment dans son orientation. "C'est ce qui m'a permis de préparer un projet scolaire et professionnel", confie-t-il. À l'adolescence, Thoaï confie avoir souvent "enjolivé" la réalité concernant les métiers qu'exerçaient ses parents. "Aujourd'hui, dans mon milieu professionnel, je ne cache pas du tout l'origine sociale de ma mère ou de mes parents parce que c'est une source de fierté. Alors que dans ma jeunesse, c'était une source d'embarras, parfois de honte", raconte-t-il.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Enfants ados

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.