VIDEO. Enfants, adolescents, enfants anxieux... comment leur parler du coronavirus ?

Le pédopsychiatre Stéphane Clerget livre ses conseils.

BRUT

En pleine crise du coronavirus, les enfants aussi voient leurs habitudes bouleversées. Le pédopsychiatre Stéphane Clerget donne ses conseils.

Comment faire pour les enfants de 0 à 5 ans ?

Les jeunes enfants réclament beaucoup d'attention, un point qui peut s'avérer difficile à gérer pour les parents, notamment lorsqu'ils sont amenés à travailler. En revanche, Stéphane Clerget estime que les jeunes ont tendance à bien obéir aux règles qu'on leur soumet. "Eux ils comprennent qu'il y a des choses autorisées, des choses interdites. Il n'y a pas besoin d'aller trop loin dans les explications et parler, par exemple, de risque de mort avec les tout-petits", explique le pédopsychiatre.

Comment faire avec les enfants de 6 à 10 ans ?

"Eux sont en situation d'apprentissage important, de curiosité intellectuelle, donc on peut leur expliquer la vie d'un virus, on peut leur expliquer le confinement, avec des mots simples bien sûr", conseille Stéphane Clerget lequel estime que la plus grande difficulté reste l'apprentissage scolaire. "Tous les parents n'arrivent pas forcément à suivre, à comprendre les consignes qui peuvent paraître un peu parfois complexes", souligne Stéphane Clerget.

Comment gérer un ado ?

Selon Stéphane Clerget, les adolescents supportent plus difficilement le confinement. "Ils ont besoin de voir leurs amis et c'est finalement le côté positif de cette épidémie dramatique, c'est qu'ils se rendent compte finalement qu'être avec un ami en chair et en os, eh bien c'est autre chose qu'être en connexion avec lui", explique le pédopsychiatre. Selon lui, les adolescents vont avoir tendance à faire moins attention aux gestes à appliquer pour freiner l'épidémie. "Il faut évidemment leur expliquer qu'il ne faut pas prendre de risques, simplement vis-à-vis des parents, et vis-à-vis de la société."

Que dire à un enfant anxieux ?

"Il faut se montrer le plus apaisant possible, le plus rassurant possible, il ne faut surtout pas jeter de l'huile sur le feu de leur angoisse. Ça ne présente pas d'intérêt", préconise Stéphane Clerget. Pour les enfants précoces, il ne faut pas hésiter à expliquer les choses. "Il calme son angoisse par le raisonnement", fait valoir le pédopsychiatre.

Comment gérer ses problèmes de couple face à ses enfants ?

Stéphane Clerget invite chaque adulte à "prendre sur lui". Il conseille aussi de "limiter au maximum les conflits en présence de l'enfant pour les laisser sur des temps où peut-être les enfants dorment. Le mieux est évidemment de prendre sur soi." Enfin, le pédopsychiatre recommande les adultes concernés de garder le contact avec des personnes tierces.

VIDEO. Enfants, adolescents, enfants anxieux... comment leur parler du coronavirus ?
VIDEO. Enfants, adolescents, enfants anxieux... comment leur parler du coronavirus ? (BRUT)