Pièces à conviction, France 3

VIDEO. "Ça fait très longtemps que je n'ai plus d'espoir" : Guevina, 19 ans, placée à l'hôtel depuis trois ans par l'Aide sociale à l'enfance

Guevina a été placée à 7 ans. Elle en a 19 aujourd'hui et vit à l'hôtel depuis trois ans, livrée à elle-même, comme une trentaine d'autres adolescents. Bientôt, son contrat jeune majeur va prendre fin... La jeune fille se sent abandonnée, et dit ne pouvoir compter que sur elle-même. Extrait d'une enquête à voir dans "Pièces à conviction" le 27 janvier 2021.

Des adolescents sous la protection de l'Aide sociale à l'enfance qui vivent seuls à l'hôtel... C'est ce que "Pièces à conviction" avait déjà montré lors d'une première enquête diffusée en janvier 2019. Deux ans plus tard, où en est leur prise en charge ? Le 27 janvier 2021, le magazine consacre une soirée spéciale aux enfants placés.

Les foyers et familles d'accueil étant surchargés, les placements d'adolescents à l'hôtel se sont multipliés ces dernières années. Et les éducateurs sont souvent trop débordés pour passer voir tous les jours les jeunes dont ils ont la charge. 

Guevina a été placée à l'âge de 7 ans. Elle en a aujourd'hui 19. Depuis trois ans, la jeune fille vit dans un hôtel de Suresnes (Hauts-de-Seine), celui-là même où un adolescent a été poignardé le 11 décembre 2020. Une trentaine de jeunes y sont pratiquement livrés à eux-mêmes. Comme presque un tiers des jeunes confiés à l'Aide sociale à l'enfance dans ce département.

"Dans leurs têtes, c'est juste : 'Tant qu'elle a une place pour dormir, c'est bon'..."

Guevina a une éducatrice, mais plus aucun lien avec ses parents. "Souvent, je me sens seule, confie-t-elle. Je sais pas si l'Etat, il vérifie comment on vit. Dans leurs têtes, c'est juste : 'Tant qu'elle a une place pour dormir, c'est bon.' Tu peux avoir une place pour dormir, mais pourtant, tu vas pas bien…" La jeune fille tente de faire bonne figure, mais elle lutte pour ne pas se mettre à pleurer.

Guevina bénéficie encore d'un contrat jeune majeur pour quelques mois, qui lui assure une indemnité de 80 euros par mois. Pour manger, son budget est de 10 euros par jour... Quant à l'espoir, elle dit y avoir renoncé "depuis très longtemps".

Courageusement, Guevina relève la tête. "Si je me bats toute seule, je peux m'en sortir, affirme-t-elle. Mais si je compte sur les autres, non." Quand son contrat jeune majeur aura pris fin, elle le sait, elle ne pourra plus compter que sur elle-même...

Extrait de "Enfants placés : que fait la République ?", une enquête à voir lors d'une soirée spéciale du magazine "Pièces à conviction" le 27 janvier 2021.

> Les replays des magazines d'info de France Télévisions sont disponibles sur le site de Franceinfo et son application mobile (iOS & Android), rubrique "Magazines".

Pièces à conviction. \"Tu peux avoir une place pour dormir, ça veut pas dire que tu vas bien\" : Guevina, 19 ans, placée à l\'hôtel depuis trois ans par l\'Aide sociale à l\'enfance
Pièces à conviction. "Tu peux avoir une place pour dormir, ça veut pas dire que tu vas bien" : Guevina, 19 ans, placée à l'hôtel depuis trois ans par l'Aide sociale à l'enfance (PIÈCES A CONVICTION / FRANCE 3)