Montbéliard : un jeune de 17 ans mis en examen pour provocation à un acte de terrorisme

Dans un message, posté sur le réseau social Snapchat, l'adolescent menaçait "d'ouvrir le feu sur la foule avec une arme de guerre" à la gare de Lyon Part-Dieu.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Montbéliard (Doubs). (GOOGLE MAPS / FRANCEINFO)

Un jeune homme de 17 ans, habitant Montbéliard (Doubs) a été mis en examen vendredi 6 novembre pour provocation à un acte de terrorisme, puis placé sous contrôle judiciaire, après un message posté sur Snapchat en janvier dernier menaçant de commettre un attentat à la gare de Lyon Part-Dieu, relate France Bleu Belfort Montbéliard.

Dans ce message, posté le 4 janvier, l'adolescent disait avoir l'intention "d'ouvrir le feu sur la foule avec une arme de guerre". Les forces de l'ordre s'étaient déployées en nombre à la gare, pour constater, finalement, que c'était une fausse alerte.

Des photos de décapitation sur son ordinateur

"Je n'ai jamais eu l'intention de commettre un attentat", a expliqué le jeune homme lors de sa garde à vue. L'enquête a également montré qu'il avait regardé une vidéo de décapitation sur son ordinateur. "C'était par curiosité", dit-il. Le matériel informatique saisi à son domicile doit désormais faire l'objet d'un examen plus approfondi.

Placé sous contrôle judiciaire, le montbéliardais doit pointer toutes les semaines au commissariat. Il est poursuivi pour "provocation directe à des actes de terrorisme commis en utilisant un service de communication au public en ligne", des faits passibles d'une peine pouvant aller jusqu'à 7 ans de prison et 100.000 euros d'amende.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.