Famille : les naissances varient en fonction des revenus des femmes

Selon une étude de l’Insee, les familles avec des femmes aux revenus aisés ou modestes ont en moyenne plus d’enfants que les femmes aux revenus moyens avoisinant les 1 400 euros par mois.

FRANCE 3

C’est une étude de l’Insee qui met en valeur l’importance des revenus des femmes au moment de fonder une famille en France. Sur le plateau du 13 heures vendredi 27 novembre, la journaliste Saada Soubane explique que les femmes touchant environ 1 400 euros par mois font en moyenne "un enfant et demi et un quart de cette catégorie n’en aura même pas du tout". "Elles sont souvent au chômage, elles estiment ne pas avoir les conditions matérielles suffisantes alors elles font peu d’enfants", dit-elle.

Une natalité plus forte chez les femmes aux revenus aisés ou modestes

Saada Soubane souligne que, à la fois chez les femmes aux revenus aisés (4 302 euros par mois) ou modestes (633 euros par mois), elles font le même nombre d’enfants : "deux en moyenne, voire trois. C'est assez courant dans les familles aisées ou quatre, là c'est plutôt pour les familles modestes". Chez les moins favorisés, cela s’expliquerait par le fait qu’une partie vienne de pays étrangers où le taux de fécondité est différent de celui en France. Dans le cas des plus aisées, elles "estiment pouvoir élever les enfants dans de bonnes conditions", note la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
La main d\'un nouveau-né à l\'hôpital franco-britannique de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine).
La main d'un nouveau-né à l'hôpital franco-britannique de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine). (DIDIER PALLAGES / AFP)