États-Unis : les élèves privés d’école depuis un an

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
États-Unis : les élèves privés d’école depuis un an
FRANCE 2
Article rédigé par
A.Vahramian, B.Laigle, L.Setyon, A.Monange - France 2
France Télévisions

Si en France les écoles restent ouvertes depuis le début de l’année scolaire, ce n’est pas le cas aux États-Unis. Certaines sont même fermées depuis un an. Le débat sur leur éventuelle réouverture fait rage.

Des parents dans la rue, très en colère contre les enseignants, et des professeurs qui manifestent et confessent leurs peurs à la télévision : c’est la bataille des écoles aux États-Unis. Cela fait un an que le fils de 17 ans de Sandra Davis suit ses cours sur son ordinateur, depuis son domicile près de Washington. “Les trois premiers mois ça allait, mais là, un an, j'ai l'impression de passer à côté de mon année et de mon éducation”, explique l’adolescent. Il est de moins en moins assidu : sur des cours de 1h20, “je ne reste pas plus de 20 minutes”, admet-il.

Les professeurs non prioritaires pour la vaccination 

Si les écoles publiques restent fermées, c’est parce que les syndicats se sont mobilisés avec des cortèges de professeurs. “C’est trop dangereux", peut-on entendre scander en pleine rue. Mais surtout, les négociations échouent sur la vaccination. Les professeurs ne sont pas prioritaires. Le blocage dure depuis un an.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.