Bac 2018 : les candidats à l'épreuve de la philosophie

C'est une matinée très spéciale qui vient de se terminer lundi 18 juin. Les candidats au bac professionnel ont passé l'épreuve de français ; ceux des filières générales ont quant à eux passé l'épreuve de philosophie. Entre stress et décontraction, France 2 a suivi plusieurs de ces bacheliers. 

France 2

Les esprits se relâchent enfin après avoir cogité quatre heures durant, soumis à l'épreuve de philosophie du baccalauréat. Certains en perdent même le fil de leur pensée. Retour quelques heures plus tôt. Alors qu'ils s'apprêtent à passer en salle d'examen, certains jettent encore un dernier coup d'œil à leurs fiches de révision pour se rassurer. La proviseure de l'établissement récupère les enveloppes scellées qui contiennent les sujets. Jusqu'alors, ils étaient conservés précieusement dans un coffre-fort.

"Toute vérité est-elle définitive ?"

À cinq minutes du début de l'épreuve, les candidats se disent stressés. Les sujets, les voici enfin. L'examinateur est un professeur de philosophie, impatient lui aussi de les découvrir. Les voilà lancés. Ils dissertent sur des sujets tels que : "Toute vérité est-elle définitive ?" ou encore "Peut-on être insensible à l'art ?". À la sortie, nous retrouvons des candidats plus ou moins inspirés. Le bac 2018 ne fait que commencer. Cet après-midi, lundi 18 juin, le lycée accueillera les élèves de première, qui passeront l'épreuve écrite de français.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des lycéens passent l\'épreuve de philosophie du baccalauréat à Strasbourg, le 15 juin 2017.
Des lycéens passent l'épreuve de philosophie du baccalauréat à Strasbourg, le 15 juin 2017. (FREDERICK FLORIN / AFP)