Cet article date de plus de dix ans.

Du 6 au 21 septembre, un train-exposition va sillonner le pays pour faire connaître la maladie d'Alzheimer

Inauguré gare de l'Est à Paris, en présence de la ministre de la Santé et de la secrétaire d'Etat aux Aînés, Mmes Roselyne Bachelot et Nora Berra, ce train-Alzheimer - initiative de France Télévisions et de la SNCF - est parrainé par Gérard Klein et Irène Frain.On recense 165.000 nouveaux cas d'Alzheimer par an.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (DR)

Inauguré gare de l'Est à Paris, en présence de la ministre de la Santé et de la secrétaire d'Etat aux Aînés, Mmes Roselyne Bachelot et Nora Berra, ce train-Alzheimer - initiative de France Télévisions et de la SNCF - est parrainé par Gérard Klein et Irène Frain.

On recense 165.000 nouveaux cas d'Alzheimer par an.

Pendant deux semaines, les 14 voitures de ce train effectueront 13 étapes: Paris-Est, Lille-Flandres, Mulhouse, Dijon, Lyon-Perrache, Nice, Marseille, Montpellier, Toulouse-Matabiau, Nantes, Bordeaux, Clermont-Ferrand, Paris-Nord. Retour prévu à Paris le 21 septembre pour la journée mondiale de la maladie d'Alzheimer.

La conceptrice de l'exposition, le Dr Véronique Chabernaud, dans des propos parus dans Le Figaro du 6 septembre, indique vouloir faire passer le message selon lequel, notamment, "il s'agit d'une pathologie neurologique et non psychiatrique, comme le croient encore beaucoup de gens". Pour celle qui insiste sur le fait d'avoir voulu être "le plus concret possible", le "message clé, c'est qu'il peut y avoir une relation humaine avec ces malades pendant de nombreuses années".

A chaque wagon, sa thématique. But: éclairer les visiteurs sur la maladie, le quotidien des patients, leur entourage, les possibilités d'aide à domicile, leur prise en charge ou leur accompagnement. Il faut savoir que 60% des patients sont aidés à domicile par un proche - actuellement reconnu comme la 2e victime de la maladie - qui leur consacre de 7 à 17,5h par jour (Le Figaro).

A chaque étape, des spécialistes viendront expliquer cette dégénérescence des neurones, qui affecte quelque 800.000 personnes en France. Ils rappelleront le rôle des aidants et faire le point sur la recherche. Les visiteurs pourront en outre assister gratuitement à la projection du film de Thomas Bourguignon, Des mots d'amour, avec Clotilde Courau et Michel Vuillermoz. Mais aussi à des conférences sur des thèmes comme les avancées sur la maladie, sa prévention, voire une exposition photo mettant en scène des malades et leurs familles.

La maladie d'Alzheimer et les maladies apparentées progressent avec l'âge: à partir de 85 ans, une femme sur quatre et un homme sur cinq sont touchés. Face à ce fléau, le président Sarkozy a lancé le 1er février 2008 un plan Alzheimer 2008-2012 doté de 1,6 milliard d'euros.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.