Tabac : interdiction de fumer dans les aires de jeux dès cet été

Le gouvernement publiera fin juin un décret interdisant de fumer dans les aires de jeux publiques "pour que l'interdiction soit effective cet été", a annoncé vendredi la ministre de la Santé, Marisol Touraine. Cette mesure, qui fait partie du plan national de lutte contre le tabagisme, vise aussi à réduire l’addiction au tabac des français, jugés comme des mauvais élèves par une étude européenne.

"Profitez de l'été pour arrêter de fumer"

Interdire de fumer dans les aires de jeux publiques fait partie des quatre points du plan national de lutte contre le tabagisme annoncé l'an dernier par Marisol Touraine.

"Cette mesure est une façon de respecter nos enfants", a déclarée la ministre de la Santé, Marisol Touraine, à l'occasion de la visite d'un centre Tabac Info Service à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine).

Lundi, le gouvernement lancera par ailleurs une campagne d'information sur le thème "Profitez de l'été pour arrêter de fumer", invitant les accros à la cigarette à appeler Tabac Info Service au 39 89.

Le tabagisme a légèrement reculé en 2014 dans l'Union européenne (UE), avec 26% de fumeurs contre 28% en 2012, en dépit de mauvais élèves comme la France, selon une enquête Eurobaromètre publiée vendredi. 

Selon ce sondage, rendu public avant la Journée mondiale sans tabac de dimanche, la France figure parmi les mauvais élèves, au-dessus de la moyenne européenne avec un tiers de fumeurs, en progression par rapport à 2012 (32% contre 28%). La consommation de tabac des 15-24 ans est ainsi passée en deux ans de 29% à 25%, même si l'âge moyen auquel les Européens commencent à fumer reste inchangé, à 17,6 ans.

Le paquet neutre, utile contre le tabagisme ?

La cigarette électronique gagne du terrain : 12% des Européens l’ont testée, contre 7% deux ans auparavant, et 2% l'utilisent, soit deux fois plus qu'en 2012. Mais ils sont 52% à juger que ce produit est nocif pour la santé, contre 27% en 2012, et 63% à prôner son interdiction là où il est interdit de fumer. 

"Si 67% des utilisateurs ont déclaré y recourir pour réduire ou cesser leur consommation de tabac, seuls 14% d'entre eux ont réussi à arrêter de fumer, ce qui montre que cette méthode n'est pas particulièrement efficace en matière de sevrage", a relevé la Commission dans un communiqué. 

Au vu de cette enquête, l'UE doit redoubler d'efforts dans la lutte contre le tabac, a plaidé dans un point de presse le commissaire européen à la Santé, Vytenis Andriukaitis. Il a par ailleurs jugé que le paquet « neutre », adopté par l'Irlande et en voie de l'être au Royaume-Uni et en France, était un outil utile, alors que la mesure est contestée par les cigarettiers. Le plan national de lutte contre le tabagisme prévoit notamment l'introduction du paquet neutre dans l’Hexagone.