Cet article date de plus de quatre ans.

L’"Appel des 100 000" pour mobiliser les professionnels de santé contre le tabac

L'association "Alliance contre le tabac" appelle à la mobilisation générale des professionnels de santé pour signer une pétition contre le tabac. L’objectif est d’atteindre 100.000 signatures en ligne.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.

L'appel des 100.000, à l'initiative d'Alliance contre le tabac dont la présidente est Michèle Delaunay, invite tous les professionnels de santé et responsables politiques à s'engager dans la lutte contre le tabac, responsable de "220 morts par jour, soit 1,2 million de décès depuis l'an 2000". L'objectif de l'association est de récolter cent mille signatures en ligne. Des mesures telles que l'augmentation du prix du paquet de cigarettes à dix euros, la rupture défintive avec les lobbies du tabac ou la réduction de la proportion de fumeurs à 10% en France d'ici dix ans sont proposées.

78.000 morts par an du tabagisme

Accessible sur le web (http://appeldes100000.fr), l'appel invite les professionnels à "aborder le sujet du tabac avec chacun de leurs patients, les orienter vers une solution adaptée et les suivre dans leur sevrage."

Avec "30% de fumeurs", la  France reste "la lanterne rouge des pays européens", note sur son blog Michèle Delaunay, présidente de l'Alliance contre le tabac et député PS de Gironde. Elle donne deux chiffres pour résumer ce fléau: "78.000 morts/an et 27,5 milliards de dépenses annuelles pour les seuls soins des dégâts sanitaires du tabagisme. Cet appel sera transmis à tous les candidats à l'élection présidentielle", précise-t-elle.

Paquet de tabac à 10 euros

Selon le texte de l'appel, les professionnels de santé signataires demandent aux responsables politiques, élus et futurs élus "d'utiliser la mesure la plus efficace contre le tabagisme",  la hausse du prix du tabac pour "atteindre 10 euros" le paquet de cigarettes. Il est également demandé aux élus de rendre possible les actions de groupe des victimes du tabac et de leur famille contre les cigarettiers, de rompre avec les lobbies du tabac et "de faire respecter réellement la loi Evin et l'interdiction de la vente de tabac aux mineurs".

"10% de fumeurs en moins d'ici dix ans"

Toujours à l'attention des élus, les initiateurs de l'appel leur demandent de se donner pour objectif d'"atteindre dans dix ans moins de 10% de fumeurs en France". Une partie des recettes fiscales du tabac devrait alimenter de façon permanente un fonds de prévention pour la réduction du tabagisme, ajoute le texte.

Pour leur part, les professionnels s'engagent à parler avec leurs patients de leur consommation de tabac et les orienter vers leur médecin traitant ou un tabacologue. Les signataires s'engagent en outre à "cibler en priorité" les jeunes, les femmes enceintes, les populations fragiles ou en difficulté.

Un fumeur vit en moyenne 15 ans de moins

Un fumeur vit en moyenne 15 ans de moins qu’un non fumeur, souligne l'Appel qui s'inscrit dans l'opération "Moi(s) sans tabac"  lancée par le ministère de la Santé pour arrêter de fumer en novembre.

"L'Appel des 100.000", qui recueillait déjà lundi plus d'un millier de signatures, est soutenu par de nombreuses associations et institutions comme la Ligue contre le cancer, la Croix-Rouge ou la Mutualité française, ainsi que par des sociétés savantes et des réseaux de lutte contre les addictions (ANPAA) et les sept ordres des professions de santé (médecins, sages-femmes, kinés, etc.).

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.