Certaines marques de cigarettes aux noms trop "attractifs", comme les Vogue, vont être interdites à la vente

Les cigarettes de ces marques pourront continuer d'être commercialisées, mais sous un autre nom. La ministre de la Santé a également annoncé une hausse du prix du tabac à rouler, mais pas de celui des cigarettes.

Des paquets de cigarette neutres chez un buraliste de Vertou (Loire-Atlantique), le 27 décembre 2016.
Des paquets de cigarette neutres chez un buraliste de Vertou (Loire-Atlantique), le 27 décembre 2016. (LOIC VENANCE / AFP)

La ministre de la Santé, Marisol Touraine, a annoncé, mardi 31 janvier sur RTL, que plusieurs marques de cigarettes, dont les noms sont jugés "attractifs", seraient interdites à la vente par un arrêté publié mercredi. 

Il s'agit des marques de cigarettes Vogue, Fine, Allure et Corset, a précisé le ministère de la Santé, ainsi que les marques de cigares et cigarillos Café crème, Paradiso et Punch.

Des marques "qui donnent le sentiment que fumer ces cigarettes, c'est chic", explique la ministre de la Santé. Elle estime que ce mode de communication, par des noms attrayants, "n'est évidemment pas l'esprit du paquet neutre". Dans les faits, les cigarettes de ces marques continueront d'être vendues, mais sous un autre nom.

Voir la vidéo

Augmentation du prix du tabac à rouler

Europe 1 rappelle que le nom de marque Marlboro Light, notamment, avait déjà été interdit, par la réglementation européenne cette fois, car elle minimisait les dangers de la cigarette.

Mardi, toujours sur RTL, Marisol Touraine a précisé que le prix du tabac à rouler allait augmenter, d'un montant "variable (...) autour de 1,50 euro", mais que celui des cigarettes devrait rester stable.