Les États-Unis en overdose

47.055 personnes sont décédées d'overdose aux Etats-Unis en 2014 - soit une fois et demi plus que le nombre de morts sur la route la même année. Un chiffre record dû à la consommation grandissante d'héroïne et d'antidouleurs, selon un rapport des Centres fédéraux de contrôle et de prévention des maladies (CDC).

Les décès par overdose d'opiacés (héroïne et antidouleurs) ont augmenté de 14% en seulement un an et ces substances étaient à l'origine de six décès sur dix par overdose. Des chiffres pour le moins "alarmants", comme l’a constaté le directeur des CDC, Tom Frieden : "L'épidémie d'opiacés dévaste les familles et les communautés américaines. Pour résorber ces tendances et sauver des vies, nous devons faire de la prévention et apporter un soutien et un traitement [aux personnes touchées]", a-t-il déclaré.

Entre 2000 et 2014, les overdoses ont coûté la vie à près d'un demi-million de personnes aux Etats-Unis tandis que le taux d'overdoses par opiacés a triplé.

Des médicaments comme l'oxycodone ou l'hydrocodone sont les antidouleurs opioïdes les plus largement prescrits, et "continuent d'entraîner plus de morts par overdose que n'importe quel autre opiacé", selon les CDC. Ces deux antidouleurs ont, de fait, causé 9% de décès supplémentaires en 2014 par rapport à 2013. La hausse touche les adultes de tous âges, les hommes autant que les femmes.

Les morts par overdose d'héroïne ont, elles, concerné 10.574 personnes en 2014, un chiffre en hausse de 26% par rapport à l'année précédente.

L'usage du fentanyl, un analgésique 100 fois puissant que la morphine, utilisé notamment pour les patients souffrant d'un cancer, souvent utilisé par les toxicomanes pour renforcer l'effet de l'héroïne, serait la cause de plusieurs milliers de décès par an.

Source : "Drug Poisoning Mortality: United States, 2002–2014" L. M. Rossen et coll. National Center for Health Statistics, Centers for Disease Control and Prevention.