Saisie record de cocaïne dans les Landes : "Une affaire extraordinaire et rocambolesque"

Onze personnes ont été interpellées et incarcérées après la saisie de près de deux tonnes de cocaïne, à Mimizan, dans les Landes, mardi 20 juin. 

Une tonne et demie de cocaïne retrouvée sur la plage de Mimizan dans les Landes, le 20 juin dernier.
Une tonne et demie de cocaïne retrouvée sur la plage de Mimizan dans les Landes, le 20 juin dernier. (GENDARMERIE NATIONALE)

"C'est une affaire extraordinaire et totalement rocambolesque", a commenté lundi 26 juin la procureure de la République de Bordeaux Marie-Madeleine Alliot, à propos de la saisie record d'1,7 tonne de cocaïne dans les Landes, la semaine dernière, rapporte France Bleu Gironde. Onze personnes de nationalités étrangères (grecque, moldave et espagnole) ont été interpellées et incarcérées.

Tout commence mardi 20 juin vers 6h20 du matin. Un pêcheur à pied repère un Zodiac échoué sur la plage de Mimizan (Landes), avec sept plaisanciers en difficulté. Les secours et les gendarmes interviennent et leur portent assistance. Mais à midi, des agents de l'Office central de la chasse et de la faune sauvage aperçoivent depuis leur poste d'observation des individus qui déchargent des paquets du bateau échoué.

Le Zodiac qui transportait la cocaïne s\'est échoué sur la plage de Mimizan dans les Landes, le 20 juin 2017.
Le Zodiac qui transportait la cocaïne s'est échoué sur la plage de Mimizan dans les Landes, le 20 juin 2017. (GENDARMERIE NATIONALE)

Les gendarmes reviennent alors sur place et retrouvent les mêmes personnes qu'ils avaient secourues dans la matinée en train de récupérer des sacs, avec de la drogue à l'intérieur. Les sept personnes sont interpellées. Quelques heures plus tard, une perquisition menée dans une maison d'Escource, près de Mimizan, se solde par l'interpellation de quatre autres personnes.

En plus de la drogue, les gendarmes mettent la main sur des voitures, avec à l'intérieur 10 000 euros ainsi que plusieurs téléphones portables dont un téléphone satellite.

Une saisie record depuis 2004

Cette saisie de drogue est un record, "du jamais vu depuis la création de la JIRS (Juridiction interrégionale spécialisée) [de Bordeaux], soit depuis 2004", explique son représentant. La drogue, 1,7 tonne au total, représente une valeur marchande de 170 millions d'euros. Les sacs de cocaïne ont été détruits. Le parquet n'a pas communiqué sur la destination de cette drogue, mais la procureure évoque une "structure criminelle internationale".

Les onze personnes interpellées, âgés de 25 à 30 ans, ont été incarcérées dans différentes prisons du Sud-Ouest. Elles sont poursuivies pour importation de stupéfiants en bande organisée et association de malfaiteurs et risquent jusqu'à 30 ans de prison.