Colombie : la tête d’un chien renifleur mise à prix

En Colombie, le flair d’un chien lui vaut des tours. Spécialisée dans la recherche de drogue, sa tête a été mise à prix par les narcotrafiquants.

Elle s’appelle Sombra. Ce chien n’est pas tout à fait comme les autres. En effet, son flair a permis la saisie de plusieurs tonnes de cocaïne depuis quelques mois et l’arrestation de 245 suspects. Des statistiques qui ravissent la police, mais qui ne plaisent guère aux trafiquants de drogue colombiens. C’est ainsi que sa tête a été mise à prix. "En raison de ses grandes capacités et des énormes prises qu’elle a réalisées dans les villes portuaires sur la côte et à cause des menaces, les autorités ont décidé de la faire travailler à l’aéroport de Bogota", explique Jose Rojas, maitre-chien.

60 000 euros pour la tuer

Les cartels de la drogue ont ainsi promis 60 000 euros à quiconque pourrait assassiner la chienne. Un danger que dénoncent aussi les policiers, qui sont aussi visés. Une triste réalité dans le pays, premier producteur mondial de cocaïne. En onze ans, 200 000 personnes sont mortes dans la guerre entre les cartels et le gouvernement colombien.

Le JT
Les autres sujets du JT
La chienne Sombra, le 27 juillet 2018 à l\'aéroport de Bogota, en Colombie.
La chienne Sombra, le 27 juillet 2018 à l'aéroport de Bogota, en Colombie. (RAUL ARBOLEDA / AFP)