Cet article date de plus de six ans.

Un convoi transportant 1,5 tonne de cannabis intercepté dans la nuit de vendredi à samedi près de Châteauroux

Les deux chauffeurs, portugais, ont été placés en garde à vue, et pourraient y rester quatre jours.

Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min
Les deux individus n'étaient pas armés, et il n'y a eu aucun blessé. (/NCY / MAXPPP)

Après la saisie de 2,2 tonnes de cannabis dans la nuit du 12 au 13 avril en Seine-et-Marne, la brigade des stupéfiants de la PJ de Versailles a intercepté samedi 28 avril dans la nuit, au-dessus de Châteauroux, un nouveau convoi, avec 1,5 tonne de cannabis à bord, a appris franceinfo de sources policières.

La drogue était cachée sous une cargaison de bois

Le convoi était composé d'une voiture ouvreuse et d'un camion. Les deux chauffeurs, portugais, ont été placés en garde à vue, et pourraient y rester quatre jours. Le conducteur de la voiture ouvreuse devra également répondre de violence volontaires car il a percuté volontairement la voiture des policiers qui tentaient de l'interpeller sur l'autoroute. Dans le camion, les policiers ont découvert 1,5 tonnes de cannabis cachés sous une cargaison de bois. Les deux individus n'étaient pas armés, et il n'y a eu aucun blessé.

Lors de la précédente opération dans la nuit du 12 au 13 avril, deux personnes de nationalité roumaine avaient été interpellées alors que le convoi remontait de l’Espagne à la région parisienne. Là aussi il s’agissait du chauffeur du camion et du chauffeur du véhicule "ouvreur". La PJ de Versailles enquêtait depuis plusieurs mois sur une société roumaine qui organisait des transports entre le Maroc et la France via l'Espagne.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.