Le Panama légalise le cannabis à usage médical

L'usage du cannabis sera réservé à des "fins thérapeutiques, médicales, vétérinaires, scientifiques et de recherche sur tout le territoire national".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une fiole d'huile de CBD dans un champ de cannabis. (IGOR STEVANOVIC / SCIENCE PHOTO / IST / AFP)

Il est le premier pays d'Amérique centrale à sauter le pas. Le Parlement du Panama a approuvé lundi 30 août un projet de loi légalisant l'usage du cannabis à des fins médicales. Ce projet, à l'initiative du président de l'assemblée législative du Parlement panaméen, a été approuvé par 44 voix pour et aucune contre. Le texte doit encore être promulgué par le président Laurentino Cortizo.

L'usage du cannabis sera réservé à des "fins thérapeutiques, médicales, vétérinaires, scientifiques et de recherche sur tout le territoire national", indique le texte.

Des licences délivrées par l'Etat

Les défenseurs de la mesure veulent améliorer la qualité de vie des malades souffrant de glaucomes, épilepsie, arthrite, migraines, convulsions et d'autres types de douleur, mais aussi du cancer. La culture du cannabis, son exploitation, son usage et sa commercialisation, y compris à l'exportation, seront encadrés via des licences accordées par l'Etat.

Depuis la fin mars, l'usage du cannabis médical est autorisé en France dans le cadre d'une expérimentation de deux ans, portant sur 3 000 patients. Cette expérimentation, mise en place par l'ANSM, ne porte pas sur l'efficacité des traitements – déjà observée à l'étranger – mais sur la faisabilité d'une généralisation de leur usage sur le territoire national.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Cannabis

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.