Alsace : des plants de cannabis et du vin blanc destiné à la reine d'Angleterre saisis au domicile d'un suspect

Les gendarmes de Colmar ont saisi 82 grammes de cannabis et des bouteilles de vin blanc réservées à la reine Elizabeth II, pendant la perquisition du domicile d'un habitant de Sélestat (Bas-Rhin) interpellé en octobre. 

Article rédigé par
avec France Bleu Alsace - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La région de Colmar (Haut-Rhin) et de Sélestat (Bas-Rhin) (GOOGLE MAPS / FRANCEINFO)

En perquisitionnant chez un homme suspecté de faire pousser des plants de cannabis à son domicile, les gendarmes de la compagnie de Colmar ont mis la main sur des bouteilles de vin volées destinées à la reine d'Angleterre. L'homme comparaîtra en mars devant le tribunal correctionnel de Colmar.

Son interpellation remonte au mois d'octobre dernier. Les gendarmes l'interpellent pour avoir fait pousser des plants de cannabis à Saint-Hyppolyte (Haut-Rhin), près d'un étang. Ils décident ensuite de perquisitionner son domicile, situé à quelques kilomètres de là, à Sélestat (Bas-Rhin).

Au domicile du suspect, les gendarmes mettent la main sur du matériel pour faire pousser du cannabis, mais aussi cinq tronçons de plants, et 82 grammes de marijuana. Mais ils tombent aussi sur des bouteilles de vin volées l'été dernier au très réputé domaine Rolly-Gassmann à Rorschwihr (Haut-Rhin), un domaine installé sur la Route des vins.

Les voleurs n'ont pas eu de chance, ils ont tapé dans la pile des vins de la reine !

Pierre Gassmann, président du domaine Rolly-Gassmann

à France Bleu

Or, parmi ces bouteilles volées, plusieurs étaient destinées à la reine d'Angleterre, Elizabeth II. "Les voleurs n'ont pas eu de chance, ils ont tapé dans la pile des vins de la reine ! Ce sont des cuvées un peu particulières qui ne sont pas à la vente, explique Pierre Gassmann, à la tête du domaine Rolly-Gassmann. L'Angleterre est le premier pays importateur de nos vins et Elizabeth II les apprécie beaucoup."

Le vol a été commis l'été dernier, alors que le domaine était en pleins travaux. Le suspect avait en un premier temps affirmé qu'il avait acheté les bouteilles, mais il a fini par avouer son vol.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.