Buvez-vous trop d'alcool ? Faites le test

Un test en ligne mis au point par l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (Inpes) permet d'estimer sa consommation d'alcool et ses risques de dépendance.

Illustration Allodocteurs.
Illustration Allodocteurs. (D.R.)

"Combien de verres standard buvez-vous au cours d'une journée ordinaire ?", "Dans les 12 derniers mois, à quelle fréquence avez-vous eu un sentiment de culpabilité ou de regret après avoir bu ?". L'alcoomètre réalisé par l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (Inpes) propose 12 questions auxquelles répondre en moins de 5 minutes. L'internaute peut ensuite consulter son score, présenté sur une échelle allant d'une consommation sans risques à des dangers de dépendance. Par la suite, le buveur peut être orienté vers un programme d'aide personnalisé, fixant des objectifs adaptés de réduction de la consommation d'alcool. 

>> Faites le test en ligne de l'Inpes

"L'alcoomètre s'adresse aux buveurs à risques et non pas aux personnes déjà alcoolo-dépendantes", précise néanmoins Viet Nguyen-Thanh, de l'Inpes, en rendant compte des conclusions préliminaires d'une étude sur l'efficacité de cet outil numérique. Selon les résultats des travaux réalisés auprès de 339 buveurs à risques répartis en deux groupes, ceux qui avaient utilisé l'alcoomètre ont réussi à diminuer leur consommation hebdomadaire de 3,3 verres à l'issue d'un suivi de six semaines, contre une baisse de 1,2 verre dans le groupe témoin.

Des conséquences à court et long terme

Le buveur à risques est une personne qui consomme plus que les quantités maximales recommandées, à savoir 2 verres par jour s'il s'agit d'une femme et 3 verres s'il s'agit d'un homme. La consommation d'alcool est par ailleurs déconseillée pendant la grossesse. Il n'est d'autre part pas recommandé de boire plus de 4 verres au cours d'une seule soirée, car, à court terme, l'alcool augmente notamment le risque d'accidents et de violences.

Après des années de consommation excessive de boissons alcoolisées, des problèmes hépatiques et cardiovasculaires ainsi que des troubles de l'attention, de la concentration et de la mémoire peuvent se développer.