Doyens de l'humanité : quatre questions bêtes sur les records de longévité

Le doyen masculin de l'humanité est mort, dimanche. Voici quelques données à l'attention de ses successeurs, dont vous ferez peut-être un jour partie.

La Japonaise Misao Okawa, doyenne de l\'humanité, fête ses 116 ans, le 5 mars 2014, à Osaka (Japon).
La Japonaise Misao Okawa, doyenne de l'humanité, fête ses 116 ans, le 5 mars 2014, à Osaka (Japon). (YOSHIKO MORIYA / AFP)

Le doyen est mort, vive le doyen. L'homme le plus vieux du monde, le Polonais Alexander Imich, est mort, dimanche 8 juin, à Manhattan (Etats-Unis), à l'âge de 111 ans. Il cède son fauteuil au Japonais Sakari Momoi, né un jour plus tard que lui, le 5 février 1903, à Fukushima. Chez les femmes, le titre de doyenne reste détenu par la Japonaise Misao Okawa, 116 ans.

Francetv info vous en dit plus sur les doyens de l'humanité, ces supercentenaires qui défient le poids des ans et fascinent leurs descendants.

Ça dure longtemps, comme carrière ?

Pour Alexander Imich, la gloire a été brève : seulement 45 jours en tant que plus vieil homme du monde, soit 0,1% de son existence, qui a duré plus de 40 000 jours. Parmi ses neuf prédécesseurs, c'est le Japonais Tomoji Tanabe qui a eu le plus long règne, pendant presque deux ans et demi.

Chez les femmes, les carrières sont encore plus courtes. Actuellement plus vieille femme de l'humanité, Misao Okawa est à une quinzaine de jours de battre le record établi par l'Américaine Besse Cooper parmi les dix dernières détentrices de ce titre. On reste loin de la Française Jeanne Calment, doyenne de l'humanité pendant plus de six ans.

Quels sont les pays les plus titrés ?

Si les actuels doyen et doyenne de l'humanité sont japonais, ne vous fiez pas aux apparences. C'est bien aux Etats-Unis que l'on trouve, parmi les dix derniers doyens de chaque sexe, le plus grand nombre de lauréats. La religieuse Eugénie Blanchard, née en 1896 et morte en 2010 dans les Antilles françaises, sauve l'honneur de la France.

Cette domination des pays de l'hémisphère sud doit toutefois être interprétée avec précaution. Il existe probablement des doyens inconnus dans d'autres pays, qui ne disposent pas d'actes de naissance authentifiables ou qui souhaitent tout simplement rester anonymes. Parmi les cas controversés figure un Bolivien qui serait âgé de 123 ans.

Quel est le secret des doyens ?

Ils n'en savent probablement rien, mais puisqu'on leur pose la question, voici les réponses qu'ils ont trouvées. "Mangez et dormez et vous vivrez longtemps", a conseillé la Japonaise Misao Okawa au quotidien britannique The Telegraph, peu avant de souffler ses 116 bougies (au nombre de trois). Friande de maquereau cru et de riz vinaigré, elle prend trois repas par jour et dort huit heures par nuit.

Mort dimanche, Alexander Imich avait attribué sa longévité au fait que lui et sa femme, disparue en 1986, n'avaient jamais eu d'enfants. Il faisait également régulièrement du sport, ne mangeait pas en trop grande quantité et ne buvait jamais d'alcool. Quant à l'Américaine la plus âgée encore en vie, Jeralean Talley, 115 ans, elle remercie "Dieu" pour son exceptionnelle longévité.

Quels sont les records à battre ?

Tous sexes confondus, le record homologué par le Guinness Book reste celui de la Française Jeanne Calment, née le 21 février 1875 et morte le 4 août 1997, à Arles (Bouches-du-Rhône), à l'âge de 122 ans et 164 jours.

Chez les hommes, le record est détenu par le Japonais Jiroemon Kimura, mort le 12 juin 2013, à l'âge de 116 ans et 54 jours. Vous avez le temps de voir venir, non ?