Présidentielle 2022 : qu'attendent les soignants des candidats ?

Publié Mis à jour
Présidentielle 2022 : qu'attendent les soignants des candidats ?
FRANCE 3
Article rédigé par
F. Prabonnaud, V. Labenne - France 3
France Télévisions

La santé est l'une des principales préoccupations des Français pour l'élection présidentielle, après deux ans de pandémie. Quel est le regard des soignants sur la campagne ?

En janvier 2022, à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris, le service de réanimation était en pleine lutte contre le Covid-19. Alors que la vague retombe, mercredi 13 avril, un médecin estime que l'urgence est ailleurs. "On est complètement éreinté par la crise, et je crois qu'on est un peu au-delà de tout, dans une sortie d'urgence. Il faut réinventer le système hospitalier, sinon notre système de santé, auquel on est tous très attaché, va disparaître", commente Jean-Michel Constantin, professeur en anesthésie-réanimation à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière (AP-HP)

Soignants épuisés et déserts médicaux

Au CHU de Bordeaux (Gironde), où plus de 45 000 opérations sont réalisées chaque année, des blocs sont régulièrement fermés, faute de personnel. Romain Capdeville, infirmier depuis une douzaine d'années, voit ses collègues quitter l'hôpital public. "L'idée, c'est de garder les gens motivés à travailler. (…) La durée moyenne de vie d'un infirmier dans un service, c'est très peu d'années", informe-t-il. Les déserts médicaux sont également un dossier sensible. Le collectif France Assos Santé, qui veut garantir à chacun l'accès aux soins pointe "une désorganisation totale de l'offre de soins".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.