Déserts médicaux : une commune propose un salaire aux médecins

Dans la Sarthe, une commune espère recruter deux médecins pour ne pas plonger dans un désert médical. 

FRANCE 3

Marolles-les-Braults, dans la Sarthe, compte un peu plus de 2 000 habitants. Pour se soigner, ceux-ci peuvent compter sur la maison médicale ouverte en 2011. Actuellement, deux médecins généralistes reçoivent toute la semaine, mais l'un d’eux partira bientôt exercer son métier ailleurs tandis que l'autre sera dans quelques années à la retraite. Alors, pour attirer de nouveaux praticiens, la municipalité a eu une idée. "Comme tout ce qui est rare est cher, notre idée est de trouver un médecin par le biais de l'aspect financier", explique Jean-Michel Lefebvre, le maire.

8 000 euros bruts par mois

Deux médecins généralistes seraient salariés par la commune et chacun d'entre eux toucherait 8 000 euros bruts par mois pour 35 heures de travail. Ils auraient également à disposition une secrétaire pour toutes les tâches administratives. Il s'agit d'une rémunération importante. En comparaison, la grille de salaire des praticiens hospitaliers prévoit, elle, une rémunération brute mensuelle de 5 000 euros. "On considère que c'est un service à la population et que ce service on doit le payer", justifie le maire. Avec les salaires et les charges, chaque médecin coûtera à la commune 144 000 euros par an. Elle espère équilibrer son budget en récupérant le prix des consultations.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'ancien infirmier Niels Högel comparaît le 30 octobre 2018 devant la justice pour une centaine de meurtres en Allemagne.
L'ancien infirmier Niels Högel comparaît le 30 octobre 2018 devant la justice pour une centaine de meurtres en Allemagne. (MAXPPP)