Cet article date de plus de treize ans.

Des cas de résistance au Tamiflu

Des cas de résistance au Tamiflu, principal antiviral utilisé contre la grippe porcine, ont été constatés
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 
Des cas de résistance au Tamiflu, principal antiviral utilisé contre la grippe porcine, ont été constatésDes cas de résistance au Tamiflu, principal antiviral utilisé contre la grippe porcine, ont été constatés

"Nous avons trouvé des cas de résistance au Tamiflu à la frontière (américano-mexicaine). Nous avons observé quelques cas, peu dont nous soyons sûrs, à El Paso et près de McAllen, au Texas, a indiqué l'Organisation panaméricaine de la santé (OPS).

Une responsable de l'OPS a expliqué que les personnes chez lesquelles a été détectée une résistance au Tamiflu, un antiviral du laboratoire pharmaceutique suisse Roche, traversaient fréquemment la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique et qu'il s'était agi d'automédication de la part de ces patients. Elle a expliqué qu'un patient porteur d'une souche du virus A(H1N1) résistante au Tamiflu avait reçu du Zanamivir, un antiviral fabriqué par le laboratoire britannique GlaxoSmithKline, et qu'un autre n'avait reçu aucun autre traitement. Ces deux patients ont survécu, a-t-elle dit.

En juillet, un cas de résistance au Tamiflu avait été constaté au Canada. Il s'agissait du premier cas en Amérique du Nord, selon le Dr Guy Boivin, du Centre hospitalier de l'université Laval (CHUL) à Québec, qui avait découvert cette souche résistante. Des cas de résistance à l'antiviral ont aussi été observés au Danemark, au Japon et à Hong Kong. "Aux Etats-Unis, le Tamiflu est délivré sur ordonnance mais il est en vente libre au Mexique et au Canada et pris au premier éternuement. Et quand il est vraiment utile, il ne marche plus", a relevé Mme Cerqueira.

Le laboratoire Roche avait indiqué qu'il s'attendait à 0,5% de résistance à son antiviral d'après les résultats des essais cliniques. Depuis son apparition au début de l'année, la grippe A(H1N1) a fait 353 morts aux Etats-Unis et 143 au Mexique, selon les autorités de ces deux pays.

La directrice de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Margaret Chan, a exhorté les gouvernements à constituer d'importants stocks d'antiviraux dans la perspective d'une recrudescence de la maladie.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Santé

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.