Vaccin contre le coronavirus : un test à conditions réelles pour le laboratoire Moderna

Le laboratoire américain Moderna annonce entrer dans la phase finale de ses essais cliniques pour un vaccin contre le coronavirus dès le 27 juillet.

france 2

30 000 personnes vont être recrutées à la fin du mois pour tester le candidat vaccin du laboratoire américain Moderna. La moitié se verra injecter une dose de 100 microgrammes, l'autre moitié un placebo. Les chercheurs observeront ensuite les réponses immunitaires de chacun pendant deux ans. "Ce qui est intéressant, et ceci va être fait aussi, je pense par d'autres firmes, c'est qu'ils ont choisi de vacciner des gens jeunes, mais aussi des gens plus âgés", explique le professeur Jean-Daniel Lelièvre, chef du service d'immunologie et maladies infectieuses à l'hôpital Henri Mondor.

Des bons résultats jusqu'à présent

"Ils vérifient donc également que leur vaccin va être efficace chez les gens qui ont plus de 65 ans, qui sont les gens les plus à risque de faire des formes graves", précise-t-il. Cette troisième et dernière phase d'essai fait suite au bons résultats obtenus jusqu'à présent par le vaccin. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le siège de Moderna à Cambridge, dans l\'Etat américain du Massachusetts, le 18 mai 2020.
Le siège de Moderna à Cambridge, dans l'Etat américain du Massachusetts, le 18 mai 2020. (JOSEPH PREZIOSO / AFP)