Et si on se soignait grâce à du fromage ?

Des chercheurs de l’Inra ont créé un fromage qui pourrait aider à soigner et prévenir certaines maladies inflammatoires chroniques.

Les bactéries qui permettent la fermentation ont des propriétés anti-inflammatoires.
Les bactéries qui permettent la fermentation ont des propriétés anti-inflammatoires. (©VisualHunt)

Soulager ses douleurs grâce au fromage ? Bientôt, ce sera peut-être possible ! Des chercheurs de l’Institut national de la recherche agronomique (Inra) de Rennes ont en effet publié le 22 mars un communiqué dans lequel ils affirment avoir identifié trois souches de bactéries propioniques présentes dans différents fromages. Ces bactéries, qui permettent la fermentation, ont également des propriétés anti-inflammatoires. "Nous avons ensuite demandé à un industriel breton de nous fabriquer une meule d’emmental à partir des trois souches sélectionnées", a expliqué le directeur de recherche Gwenaël Jan au Parisien.

Prévenir la colite et atténuer les effets secondaires de la chimiothérapie

"Ce fromage a la capacité de prévenir la colite", affirment les chercheurs de l’unité de recherche Science et technologie du lait et de l’œuf dans un communiqué. "Nous nous sommes aussi rendu compte qu’il pouvait atténuer les effets secondaires de la chimiothérapie", a par ailleurs indiqué Gwenaël Jan.

Quels fromages mangerons-nous demain ? Sujet diffusé le 31 décembre 2017.

Des tests ont déjà été conduits sur des souris, et un essai clinique chez l’homme est actuellement en cours au CHU de Rennes. D’après l’Inra, plusieurs acteurs du secteur industriel auraient déjà manifesté leur intérêt pour commercialiser cette meule d’emmental miracle. Reste néanmoins aux chercheurs à trouver les fonds nécessaires pour valider leurs travaux.