Emmanuel Macron a présenté un plan d'investissement dans les technologies quantiques de 1,8 milliard d'euros sur cinq ans

Ces technologies sont appelées à transformer l'informatique et l'industrie.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Emmanuel Macron présente, à l'université de Paris-Saclay (Essonne), un plan d'investissement national dans les technologies quantiques, le 21 janvier 2021.
 (YOAN VALAT / POOL / AFP)

Le président de la République Emmanuel Macron a présenté jeudi 21 janvier sur le pôle de Paris-Saclay, en Ile-de-France, un plan d'investissement national de 1,8 milliard d'euros dans les technologies quantiques, appelées à transformer l'informatique et l'industrie, a indiqué l'Elysée. L'enveloppe annoncée par le président de la République regroupe à la fois les efforts de l'Etat et des organismes affiliés (1,05 milliard d'euros) mais aussi des crédits européens (200 millions d'euros), et du secteur privé (550 millions).

La France passera ainsi "de 60 millions d'euros par an" de dépenses publiques pour le quantique à "200 millions par an, ce qui la placerait à la troisième place derrière les Etats-Unis et la Chine", selon un conseiller de l'Elysée, qui chiffre par exemple à 400 millions de dollars l'effort public annuel des Américains.

De nombreuses applications possibles

Les technologies quantiques exploitent les propriétés surprenantes de la matière à l'échelon de l'infiniment petit (atome, ion, photon, électron...). Elles devraient permettre, à terme, de construire des ordinateurs aux capacités de calcul ridiculisant celles des plus puissants super-calculateurs actuels. Elle permettront aussi de nombreuses applications industrielles, comme la production de capteurs beaucoup plus sensibles qu'aujourd'hui, ou la construction de moyens de communications inviolables.

Encore balbutiantes, elles commencent à sortir des laboratoires de recherche sous formes de prototypes, et il faudra probablement encore attendre plusieurs années pour voir des applications commerciales viables.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.