Crise des hôpitaux : plusieurs services d'urgences fermeront la nuit durant l'été

Publié
Crise des hôpitaux : plusieurs services d'urgences fermeront la nuit durant l'été
Article rédigé par
M. Martel, France 3 Régions, S. Lacombe - France 3
France Télévisions

Les services des urgences doivent faire face au manque de personnel durant l'été. Certains services annoncent d'ores et déjà qu'ils fermeront leurs portes la nuit. Comment seront assurés les soins ? 

50 patients par jour sont soignées aux urgences d'Ancenis-Saint-Géréron, en Loire-Atlantique. Durant l'été, faute de personnel, le service fermera toutes les nuits de 19 heures à 8 heures du matin. Une décision difficile à accepter pour les usagers. "C'est inquiétant. Pas seulement pour moi mais pour tous les autres, et notamment ceux qui ont des enfants", confie l'un d'eux. 

"Demain, c'est peut-être trop tard"

Pendant la nuit, les patients en urgence vitale seront orientés vers l'hôpital de Nantes (Loire-Atlantique) ou d'Angers (Maine-et-Loire), à plus de 45 km. Seront-ils pris en charge à temps ? "Là, on arrive à fermer des structures, donc à priver les gens d'un service public. Ça veut dire des gens qui ont des douleurs thoraciques qui vont peut-être hésiter à venir, (…) et vont dire : "Je vais attendre demain". Demain, c'est peut-être trop tard", s'inquiète le Dr. Mohamed Kadi, médecin urgentiste. Les urgences baisseront également le rideau à Dole, dans le Jura, à partir de 20 heures, dès la mi-juillet. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.