Covid-19 : le vaccin proposé aux soignants de plus de 50 ans

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Covid-19 : la campagne de vaccination passe la vitesse supérieure
France 3
Article rédigé par
F.Prabonnaud, D.Bailly, L.Benzaquen, B.Courtaux, L.Collet, M.Peret - France 3
France Télévisions

Plusieurs milliers de personnes ont été vaccinées contre le Covid-19, lundi 4 janvier, selon Olivier Véran. La campagne de vaccination comprend désormais les soignants de plus de 50 ans.

Pour faire face aux critiques sur la lenteur de la campagne de vaccination contre le Covid-19, le gouvernement accélère en proposant depuis début janvier le vaccin aux soignants de plus de 50 ans. Plusieurs milliers de personnes ont été vaccinées contre le Covid-19, lundi 4 janvier, selon le ministre de la Santé, Olivier Véran. En tout, 27 nouveaux sites ont été mis en place dans les hôpitaux pour vacciner les soignants, comme au centre hospitalier de Nancy (Meurthe-et-Moselle). "En tant qu’infirmière, je m’estime heureuse de ne pas contaminer les autres, et de ne plus être contaminée éventuellement quand je reçois des patients Covid", explique Christina Roger. 

Une "nécessité absolue" pour les soignants

En première ligne depuis un an, les soignants ne doutent pas de la nécessité de recevoir ce vaccin. "Je suis absolument convaincu que le vaccin est une arme indispensable pour sortir de cette crise médicale, mais aussi sociale et économique", estime le médecin Jean-Pierre Bronowicki. La Haute Autorité de santé a défini les résidents d’Ehpad comme prioritaires sur le vaccin. Selon sa présidente, Dominique Le Guludec, il faut accélérer, mais le faire stratégiquement. "Si on vaccine 2 à 3 millions de Français en population générale, on ne va pas voir grand-chose sur les décès et les hospitalisations", a-t-elle rappelé sur RMC.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.