Covid-19 : la vitamine D, utile pour lutter contre les formes graves du virus

La vitamine D serait utile pour prévenir le développement de formes graves du Covid-19, selon plusieurs études. Mais pour le moment, l’Académie nationale de médecine ne la considère pas comme un traitement.  

France 3

La vitamine D est reconnue pour renforcer la solidité des os et le système immunitaire. Petits et seniors la consomment sur ordonnance. Cette hormone synthétisée par l’organisme suite à son exposition au soleil permettrait, selon plusieurs études, de réduire les formes graves du Covid-19. Certains experts conseillent de la prescrire de manière préventive à l’ensemble de la population.  

Pas encore un traitement, selon l’Académie nationale de médecine

"On s’est rendu compte dans de multiples études, à travers le monde mais aussi en France, que lorsque les patients avaient un bon taux de vitamine D, par exemple lorsqu’ils étaient supplémentés, au long cours ou dès le diagnostic du Covid-19, ces patients avaient une probabilité de survie qui était beaucoup plus importante, jusqu’à 80%", explique le professeur Cédric Annweiler, chef du service de gériatrie au CHU d’Angers (Maine-et-Loire). Mais l’Académie nationale de médecine tempère : la vitamine D ne peut être considérée comme un traitement préventif ou curatif au Covid-19. "À mon sens, c’est trop tôt pour faire une prescription massive de vitamine D à l’ensemble de la population française, il faut d’abord que ces études soient confirmées", estime le docteur Philippe Vermersch, président du syndicat des médecins libéraux. 

Une ampoule de vitamine D.
Une ampoule de vitamine D. (GARO / PHANIE / AFP)