Cancers : une association incite les femmes à aller une fois par an chez le gynécologue pour se faire dépister

"Les cancers gynécologiques touchent, chaque année plus de 15 000 femmes en France", rappelle l'association Imagyn.

L\'association Imagyn lance une campagne avec un spot vidéo incitant les femmes à aller plus souvent chez leur gynécologue, à l\'occasion de la journée mondiale contre le cancer de l\'ovaire, le 8 mai 2018.
L'association Imagyn lance une campagne avec un spot vidéo incitant les femmes à aller plus souvent chez leur gynécologue, à l'occasion de la journée mondiale contre le cancer de l'ovaire, le 8 mai 2018. (IMAGYN)

Aller une fois par an chez le gynécologue pour le dépistage des cancers de l'appareil génital, c'est le message d'une campagne lancée à l'occasion de la journée mondiale du cancer de l'ovaire, mardi 8 mai. "Les cancers gynécologiques touchent, chaque année plus de 15 000 femmes en France", rappelle l'association Imagyn (Initiative des malades atteintes de cancers gynécologiques), à l'origine de cette campagne.

La majorité d'entre eux touche des femmes ménopausées, âgées de plus de 50 ans. "Mais en raison d'un suivi insuffisant, un certain nombre de cancers du col de l'utérus sont détectés sur des femmes de moins de 40 ans", ajoute l'association. La campagne s'appuie sur un spot diffusé à la télévision, dans les cinémas et sur internet, réalisé par l'agence Havas. Y défilent des femmes célèbres ou personnalités qui disent "comment elles nomment leur sexe"

Après sa diffusion, la campagne a déclenché des débats sur les réseaux sociaux. "Aller faire un contrôle chez le gynéco, c'est la seule chose qui vous sauvera du cancer du col de l'utérus", a défendu par exemple une internaute. "Ce que vous dites est complètement faux ! Ça n’est pas un examen gynéco tous les ans qui vous sauvera, mais bien un frottis tous les trois ans", lui a répondu une personne qui se présente comme médecin.