Santé : une faille dans les statistiques du cancer ?

La France serait à la traîne dans le recensement des cas de cancer. Contrairement à nos voisins européens, il n'y a pas de registre national.

FRANCE 3

Depuis plus de quinze ans, Daniel Moutet remue ciel et terre pour prouver que les usines autour de Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône) empoisonnent les habitants. La ville est encerclée par les cheminées des usines de sidérurgie, de métallurgie et de pétrochimie. Pour connaitre l'impact de cette pollution et devant le manque de réaction de l'Etat, les habitants ont financé une étude indépendante il y a deux ans. Les résultats sur les cancers sont inquiétants. "Pour les femmes, c'est 14,5% contre 5,5% en France. C'est énorme", liste Daniel Moutet.

22 départements ont ouvert un registre

Deux fois plus de cancers qu'ailleurs, jusqu'à trois fois plus pour les femmes, mais aucune étude publique ou enquête épidémiologique ne se saisit de ce problème. Pour recenser les nouveaux cas de maladies, Daniel Moutet réclame l'ouverture d'un registre des cancers dans les Bouches-du-Rhône. En Europe, beaucoup de pays ont mis en place un registre national des cancers. En France, seuls 22 départements en bénéficient. Beaucoup de grandes villes comme Paris et Marseille (Bouches-du-Rhône) ne sont pas couvertes.

Le JT
Les autres sujets du JT
En France, la formation des étudiants en médecine à la communication avec les patients est encore un domaine en développement, après avoir été longtemps ignorée. (Photo d\'illustration)
En France, la formation des étudiants en médecine à la communication avec les patients est encore un domaine en développement, après avoir été longtemps ignorée. (Photo d'illustration) (BURGER / PHANIE / AFP)