Médicaments : la pénurie de certaines molécules est-elle organisée ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Médicaments : la pénurie de certaines molécules est-elle coordonnée ?
FRANCE 3
Article rédigé par
A.Jacquet, J.Lotz, A.Boul, Dreamway Productions - France 3
France Télévisions

La crise sanitaire de Covid-19 a mis au jour une pénurie de médicaments et de certaines molécules. Le problème n'est pas nouveau, les malades du cancer en subissent les conséquences depuis des années. Certains médecins doivent faire des choix par défaut pour soigner leurs patients.

Depuis cinq ans, Claudette se pose la même question : un médicament est-il à l'origine de la mort de son mari ? "Je l'ai appris de manière très brutale, je l'ai appris à cinq heures du matin, je ne vous dis pas le désarroi, la panique, c'est l'horreur", déplore Claudette Kerhom, veuve de Michel Kerhom. En 2016, son compagnon est hospitalisé à Nantes (Loire-Atlantique), pour un cancer.

Stratégie de renégociations

À l'époque, il a pour traitement une chimiothérapie. Mais problème, il manque une molécule. Elle est en rupture d'approvisionnement, et des médecins décident de l'échanger. Quelques jours plus tard, Michel et d'autres patients décèdent. "Je pense que l'Endoxan était en cause pour ces patients (...) la toxicité est connue", explique le professeur Philippe Moreau, hématologue au CHU de Nantes. La Commission Européenne a enquêté pendant quatre ans. Pour elle, c'est une stratégie du laboratoire qui commercialise la molécule pour renégocier ses tarifs auprès des pays européens.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.