Bordeaux : des parents d'élèves militent pour le retrait du plastique dans les cantines

Suite à la généralisation de l'utilisation de plastique dans toutes les cantines scolaires par la mairie de Bordeaux, en Gironde, un collectif de parents d’élèves vient d’être créé lundi contre l’utilisation de la vaisselle en plastique.

Le collectif de parents fait circuler une pétition contre la vaisselle plastique dans les cantines scolaires.
Le collectif de parents fait circuler une pétition contre la vaisselle plastique dans les cantines scolaires. (MAXPPP)
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Un collectif de parents d’élèves vient d’être créé à Bordeaux, en Gironde, afin que la mairie revienne sur sa décision de généraliser le plastique dans toutes les cantines scolaires, rapporte France Bleu Gironde lundi 27 mars.

Une pétition circule en ce moment contre l’utilisation de la vaisselle en plastique dans les cantines des enfants. Les parents veulent voir appliqué le principe de précaution face aux risques sanitaires liés aux perturbateurs endocriniens.

Au nom du principe de précaution

Ils entendent suivre l’exemple de Strasbourg, dans le Bas-Rhin qui vient de prendre la décision d’abandonner totalement le plastique à table. Ce projet devrait s’achever d’ici quatre ans au plus tard. "C'est un parent d'élève chimiste alimentaire qui nous a alerté sur le danger possible de ces barquettes sur les perturbateurs endocriniens", a expliqué Françoise Buffet, adjointe au maire de Strasbourg en charge de l'éducation.

Au départ, c'est un principe de précaution, car ces barquettes sont aux normes, mais on est dans la reconnaissance d'un problème sanitaire

Françoise Buffet, adjointe au maire de Strasbourg

Sabine Curci, parent d'élève à Bordeaux, espère bien voir cet exemple suivi dans sa commune. Elle est membre du collectif "Cantine sans plastique". L'exemple de Strasbourg est un "espoir pour nous", explique-t-elle. Il montre selon elle, "que c'est quand même plutôt censé d'appliquer ce principe de précaution".

La mairie de Bordeaux ne voit, pour l'instant, pas de raison de revenir sur sa décision. Elle indique cependant que des tests seront pratiqués l'automne prochain sur la vaisselle plastique dans les écoles où elle est d'abord apparue.