Vidéo Tests ADN : "Ça vous tombe sur la tête, c'est énorme…" Il découvre sa fille plus de cinquante ans après sa naissance

Publié Mis à jour
Envoyé spécial. "C'était une découverte, c'est très spécial" : quand Georges a rencontré sa fille, qui l'a retrouvé grâce à un test ADN
Article rédigé par
France Télévisions

Il y a deux ans, un simple courriel dans sa boîte mail a bouleversé sa vie. Il contenait les résultats d'un test ADN que ce retraité installé en Corse avait commandé pour en savoir plus sur ses ancêtres... Mais une énorme surprise l'attendait : Georges s'est découvert une fille dont il ne connaissait pas l'existence. Il a raconté à "Envoyé spécial" le choc qu'il a ressenti.

Il y a deux ans, un courriel a bouleversé sa vie. Il contenait les résultats de l'un de ces tests ADN, interdits en France, qui se présentent sous forme de kits que l'on peut commander sur internet, pour moins de 100 euros, auprès de sociétés israéliennes ou américaines. Ce retraité installé en Corse voulait simplement en savoir plus sur ses ancêtres... Mais le courriel recelait une énorme surprise.

En ouvrant l'onglet "Correspondances ADN", Georges a eu accès à une liste de personnes qui avaient fait le test dans le même laboratoire et partageaient une partie de son patrimoine génétique. En haut de cette liste se trouvaient un nom, une photo... et cette mention : "Relation estimée : fille". Et, plus loin : "ADN partagé : 50%".

"Ça vous tombe sur la tête, c'est énorme… souffle Georges, encore sous le choc. Et en plus, il y avait une photo. Vu la ressemblance avec deux de mes filles, ça ne faisait aucun doute." Grâce au bouton "Contact", il laisse un message.

"Je me sentais sur une autre planète"

Dans les trois heures qui suivent, Georges reçoit une réponse lui demandant son numéro de téléphone. "Je me rappellerai toujours ses paroles, raconte-t-il, très ému : 'Bonjour, je m'appelle Camille X. Je suis née sous X, tel jour.' Et moi je lui ai répondu : 'Oui, je sais qui vous êtes, et je sais qui est votre mère.' Le souvenir d'un amour de jeunesse, à 16 ans, lui revient aussitôt.

Pendant plusieurs semaines, Georges et Camille échangent quantité de messages et de photos. Puis Camille vient le rencontrer, chez lui, en Corse. Georges lui a donné rendez-vous au café où il a ses habitudes et prévenu ses amis. "Quand on l'a vue arriver, on a dit 'Mais c'est eIle', s'amuse l'un d'eux, sidéré par la ressemblance. Il n'y avait pas besoin de faire un test ADN !"

Pendant la semaine qu'il a passée avec sa fille, Georges a "essayé de rattraper le temps perdu, dans le sens qu'elle connaisse un peu ma vie, que je connaisse un peu la sienne… Je me sentais sur une autre planète, confie-t-il. C'était une découverte. C'est... très spécial." 

Extrait de "Tests ADN : la quête des origines", un reportage à voir dans "Envoyé spécial" le 17 juin 2021.

> Les replays des magazines d'info de France Télévisions sont disponibles sur le site de Franceinfo et son application mobile (iOS & Android), rubrique "Magazines".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Biologie - Génétique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.