Arrêter de fumer : un défi au quotidien

Ce mercredi 30 novembre est le dernier jour du mois sans tabac. 180 000 personnes ont accepté de relever le défi. Où en sont-elles aujourd'hui ?

France 2

Lui s'est remis au sport, elle redécouvre des plaisirs simples. Il y a un mois, Valérie Pivaut fumait plus d'un paquet par jour, pour Jérémy Brocart, c'était une dizaine de cigarettes. Un mois plus tard, il n'a pas complètement arrêté mais il ressent déjà un bénéfice. "Ça brûle un peu moins, on sent un peu moins le goudron sur les poumons vu que j'ai réduit de moitié", témoigne ce dernier.

Changer ses habitudes

"J'ai encore un peu du mal à me passer de certaines cigarettes. Quand on est avec les copains, à la fin du repas, il y a toujours un côté plaisant à fumer une cigarette à certains moments", poursuit Jérémy Borcart, un participant du "Moi(s) sans tabac". Il y a un mois, Valérie Pivaut ne pouvait pas se passer d'une cigarette pendant sa pause café. Elle a changé ses habitudes, elle utilise des patchs et des pastilles à la nicotine.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le ministère de la Santé lance le 1er novembre 2016 le \"Moi(s) sans tabac\", une opération destinée à inciter les fumeurs à arrêter de fumer pendant 30 jours.
Le ministère de la Santé lance le 1er novembre 2016 le "Moi(s) sans tabac", une opération destinée à inciter les fumeurs à arrêter de fumer pendant 30 jours. (JGI/TOM GRILL / BLEND IMAGES / GETTY IMAGES)