"Moi(s) sans tabac" : le nouveau défi lancé aux fumeurs

Ce mardi 1er novembre marque le début du "Moi(s) sans tabac". C'est une initiative inédite du gouvernement pour inciter les chômeurs à franchir le pas. 110 000 personnes sont inscrites. France 2 a suivi deux futurs non-fumeurs.

FRANCE 2

Bannir la cigarette, c'est le souhait de Valérie Pivaut. Et pour son premier matin sans tabac, elle est sortie équipée. Patchs et pastilles à la nicotine pour un changement de vie radical. Cela faisait 34 ans que chaque jour à la même heure, Valérie commençait sa journée au bureau de tabac. Un paquet par jour et un budget de près de 200 euros par mois. Comme elle, ils sont des dizaines à vouloir s'arrêter de fumer en novembre. 

Se faire aider par une tabacologue 

Parmi eux, un Nantais de 23 ans, dont six passés à fumer. Dix blondes par jour, mais sa préférée, celle d'après manger, est la plus difficile aussi à éliminer. Pour arrêter, Jérémy Brocart choisit la méthode douce en baissant progressivement sa consommation. La stratégie de Valérie Pivaut est toute autre. Elle a choisi de se faire aider par une tabacologue. Cette mère de deux enfants avait déjà tenté d'arrêter lors de la naissance de ses filles il y a 25 et 21 ans, mais en vain. S'arrêter de fumer pendant un mois permettrait de multiplier par cinq les chances d'arrêter la cigarette définitivement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le ministère de la Santé lance le 1er novembre 2016 le \"Moi(s) sans tabac\", une opération destinée à inciter les fumeurs à arrêter de fumer pendant 30 jours.
Le ministère de la Santé lance le 1er novembre 2016 le "Moi(s) sans tabac", une opération destinée à inciter les fumeurs à arrêter de fumer pendant 30 jours. (JGI/TOM GRILL / BLEND IMAGES / GETTY IMAGES)