Un pressoir mobile dans le Grand Ouest français

Des camions un peu particuliers sillonnent les villages normands : des stations de pressage mobiles qui transforment en quelques minutes les pommes, poires ou fruits rouges des habitants en jus.

France 3

Benjamin habite les environs de Coutances (Manche). Il est venu avec sa voisine et amie pour presser des pommes. Beaucoup de pommes. Heureusement, Emmanuel est aux commandes : il n'est pas impressionné. Avec sa machine montée sur un camion, il est certain de venir à bout de tous ces fruits. "Les pommes sont lavées, rincées, dans un premier temps, parce qu'on demande aux gens d'apporter leurs pommes propres et saines. Après, elles sont broyées, pressées, filtrées, le jus est pasteurisé et après on le conditionne en poches de 3 ou 5 litres", détaille Emmanuel Loquet, cogérant de Mouvipress.

Entre 1 euro et 1,30 euro le litre

Son associé et lui possèdent deux camions équipés de presse avec lesquels ils sillonnent le Grand Ouest de l'Hexagone. L'idée est née il y a trois ans. Depuis, les entrepreneurs sont continuellement pressés par le temps. Aujourd'hui, le planning affiche complet, les clients s'enchainent. Benjamin aura juste eu le temps de récupérer 150 litres de jus. Coût de l'opération : entre 1 euro et 1,30 euro le litre. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Cerises.
Cerises. (WANG XINPENG / IMAGINECHINA / AFP)