Repas de fête : nos conseils pour éviter la nausée

Trop riches, trop sucrés et souvent très arrosés… les repas de Noël peuvent rapidement peser sur notre organisme. Voici nos astuces pour éviter de se retrouver barbouillé pendant les fêtes.

C’est le moment de l’année où l’on se fait plaisir sans réfléchir. La semaine où l’on ne pense qu’à régaler ses papilles. Et même au Magazine de la santé, on ne vous dira pas de vous priver pour cette fois-ci… à condition de suivre quelques conseils :

  • Eviter de sauter un repas avant un dîner festif

« C’est une fausse bonne idée » selon Dr Corinne Chicheportiche-Ayache, nutritionniste. Le risque étant d’arriver affamé à votre dîner et de se jeter sur les feuilletés ou autres toasts proposés à l’apéritif, souvent « trop salés et trop gras ».

  • Ne pas se resservir

Si l’on ne se sert qu’une fois de chaque plat, un repas de réveillon peut être assez équilibré avec notamment une portion de fruits de mer « qui ont une excellente qualité nutritionnelle » selon le Dr Chicheportiche-Ayache, une tranche de foie gras qui représente « une source de matières grasses de bonne qualité » et une portion de volaille pour apporter des protéines sans trop de gras, à condition de retirer la peau.

  • Limiter l’alcool

L’abus d’alcool peut surcharger le foie, déjà très sollicité pendant les fêtes à cause de l’excès de graisses et de sucres. Le foie fonctionne comme une usine d’épuration dans laquelle sont filtrées et stockées les toxines qui passent dans le sang. La plus néfaste d’entre elles, c’est l’alcool, filtré à 97% par le foie.

  • Ne pas abuser du paracétamol contre la gueule de bois

Le remède peut être pire que le mal… Le paracétamol peut entraîner une « destruction des cellules du foie qui s’appelle une nécrose hépatocytaire lorsqu’on en prend en quantité trop importante. La dose maximale est de 3 grammes par jour », explique Pr Dominique Thabut, hépato-gastro-entérologue à l’hôpital La Pitié-Salpêtrière (AP-HP).

  • Boire beaucoup d’eau

Pour éviter le mal de tête des lendemains de fête, il faut boire au moins autant d’eau que d’alcool car c’est la déshydratation qui le plus souvent entraîne ces maux de tête.

Repas de fête : nos conseils pour éviter la nausée
Repas de fête : nos conseils pour éviter la nausée