Précarité : 1 Français sur 5 a des difficultés pour se nourrir

Selon le baromètre 2018 du Secours populaire, de plus en plus de Français ont des difficultés à se nourrir.

À Paris, les locaux d'une antenne de l'Armée du salut ne désemplissent pas. Tout au long de la semaine, les plus pauvres viennent chercher des denrées alimentaires à des prix réduits. Ce jour-là, François Ruban l'avoue : il ne peut pas se passer de cette aide. Selon le baromètre 2018 du Secours populaire, 21% des Français rencontrent des difficultés pour faire trois repas par jour. Dans les foyers les plus modestes, le nombre passe même à 48%. Parmi les denrées les moins accessibles se trouvent les fruits et les légumes frais, la viande et le poisson.

La nourriture n'est plus une priorité

De plus en plus de familles concentrent l'essentiel de leur budget sur le loyer et l'électricité, la nourriture n'est parfois plus considérée comme prioritaire. Les enfants sont eux aussi victimes de cette précarité alimentaire : 19% des parents déclarent avoir du mal à payer la cantine scolaire, 58% dans les familles les plus pauvres et 8 Français sur 10 estiment que leurs enfants ont plus de chances de connaître la pauvreté que leur génération.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un magasin du Secours populaire de Nancy (illustration)
Un magasin du Secours populaire de Nancy (illustration) (ALEXANDRE MARCHI / MAXPPP)