Pâques : la folie du chocolat

Le week-end de Pâques est un marché important pour les chocolatiers. En cette période, ils réalisent une bonne partie de leurs ventes annuelles.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

On les dévore des yeux avant de fondre de plaisir. À chaque plaquette, ses adeptes. Et pour bien goûter, il faut bien croquer. À Strasbourg (Bas-Rhin), c'est la dernière ligne droite pour les achats de chocolat. En plein essor : le chocolat au lait, fort en cacao. On en trouve d'ailleurs de toutes les formes. Mais les vedettes du jour sont les cloches et les lapins. Dans cette boutique, 40% de la production annuelle est fabriquée la semaine de Pâques. Budget dépensé ici : 35 euros en moyenne sans compter les extras.

Sept kilos par personne et par an

L'an dernier, près de 380 000 tonnes de chocolat ont été vendues en France, soit sept kilos par personne et par an. Un marché estimé à 3,5 milliards d'euros. Pour ce chocolatier haut de gamme à Paris, Pâques aussi est un moment clé. Son credo : innover, car les goûts évoluent. Les envies du moment : un chocolat plus sain. Aliment plaisir voire un alibi gourmand.

Le petit lapin de Pâques 2017 de la chocolaterie Philippe Bel. Image d\'illustration
Le petit lapin de Pâques 2017 de la chocolaterie Philippe Bel. Image d'illustration (PHILIPPE VACHER / MAXPPP)