Limoges : les crèches misent sur la porcelaine contre les perturbateurs endocriniens

Pour éviter que les jeunes enfants ne soient trop exposés aux perturbateurs endocriniens, les crèches de Limoge (Haute-Vienne) ont remplacé les plateaux en plastique par de la porcelaine.

FRANCE 2

Les crèches de Limoges (Haute-Vienne) ont décidé d'allier savoir-faire local et protection des plus jeunes. Dans les crèches, les plateaux en plastique utilisés pour le déjeuner des enfants, qui pouvaient potentiellement les exposer à des perturbateurs endocriniens, ont été remplacés par la spécialité régionale : de la porcelaine. Malgré les apparences, ces nouveaux plateaux sont résistants.

Des commandes de toute la France

Ces plateaux font donc aussi vivre une usine locale. Et malgré leur prix, 15 euros pièce, les demandes arrivent de toute la France. "Il y a eu des commandes fermes. On est déjà à plus de 1 000 plateaux de vendus. Je suis surpris par toutes ces demandes qui arrivent de partout", confie Daniel Betoul, le directeur de la fabrique, située à une trentaine de kilomètres de Limoges, dans la commune de Saint-Brice-sur-Vienne.

Le JT
Les autres sujets du JT
Photo d\'illustration d\'une manufacture de porcelaine. 
Photo d'illustration d'une manufacture de porcelaine.  (MEHDI FEDOUACH / AFP)